Sélectionner une page

Tahiti, également appelée Polynésie française, fait appel aux romantiques, aux voyageurs intéressés par l’expérience classique du Pacifique Sud : plages magnifiques, eau claire, paysages spectaculaires, bungalows sur l’eau, personnes amicales et intéressantes. Malheureusement, le coût de la vie est extrêmement élevé et les prix de l’immobilier sont élevés.

En 2004, la Polynésie française est devenue un « pays d’outre-mer au sein de la République française ». L’une des principales motivations de l’autonomie était de protéger l’emploi local et les droits fonciers, face aux milliers de personnes venant de France et d’autres pays européens qui s’installent en Polynésie française. La loi sur l’autonomie restreint le droit d’acheter des biens fonciers à ceux qui résident sur le territoire. La durée de leur résidence n’est pas encore claire, mais elle devrait se situer entre 5 et 10 ans, ce que précise l’expert immobilier Didier Mathus sur son blog immo.

Même avant ces récents changements, il était très difficile pour un étranger d’acheter des terres. Chaque investissement étranger nécessite une autorisation du gouvernement.

En outre, la délivrance de titres fonciers polynésiens pose problème. Comme ailleurs dans la région, il y a généralement de nombreux propriétaires, et tous doivent donner leur autorisation pour vendre, ce qui est souvent impossible à réaliser. Les Polynésiens sont très attachés à la terre de leurs ancêtres et n’ont souvent aucun intérêt à la vendre.

Un troisième avertissement : la qualité de la construction est souvent faible.

Agence immobilière tahiti : rendements locatifs

Les rendements sont faibles à 4% en Polynésie française. Les quatre dernières années ont été bonnes pour Tahiti, poussant les prix à la hausse. Le prix de l’immobilier est de l’ordre de 2 300 à 3 000 euros le m², au même niveau que celui de certaines îles des Caraïbes. Une propriété de 200 m² peut coûter environ 520 000 €.

Toutefois, les loyers sont généralement bas. Le loyer pour la même maison de 200 m² pourrait s’élever à seulement 1 600 € par mois, soit un rendement de 3,7%. Les plus petites propriétés pourraient rapporter plus, peut-être 4,7 %.

Agence immobilière tahiti : taxes et frais

La Polynésie française n’a pas d’impôt sur le revenu, mais beaucoup d’autres taxes.

  • Revenus locatifs : Il n’y a pas d’impôt sur le revenu des personnes physiques en Polynésie française, ni d’impôt sur la fortune. Cependant, il y a une multitude d’autres taxes.
  • Les locations de biens de toute nature sont imposables à un taux progressif de 1,5 % à 11 %. Les baux immobiliers de moins de 18 ans sont soumis à des frais d’enregistrement de 2%.
  • En outre, les immeubles sont soumis à l’impôt foncier, prélevé à 10% de la base imposable (75% de la valeur locative).
  • Gains en capital : Il n’y a pas d’impôt sur les gains en capital, sauf sur les terrains nus. Les bénéfices provenant de la vente de terrains sont taxés à 20% si le terrain est vendu dans les trois premières années, à 10% si le terrain est vendu dans les trois à cinq ans.
  • Héritage : Il n’y a pas d’impôt sur les successions ou les donations.
  • Résidents : Les résidents sont traités de la même façon que les non-résidents aux fins de l’impôt.

Agence immobilière tahiti : guide d'achat

Les coûts totaux de transaction sont élevés en Polynésie française. Les coûts de transaction aller-retour, autrement dit, le coût total de l’achat et de la vente d’une propriété, se situent entre 17,55 % et 25 %. Chaque investissement étranger nécessite une autorisation (délivrée par un notaire) du gouvernement de Polynésie française.

Les petits projets et les investissements privés font l’objet d’un processus d’approbation beaucoup plus intense parce que la plupart d’entre eux ne créeront jamais d’emplois ou n’apporteront rien à l’économie locale. Ces projets sont notoirement difficiles à obtenir des permis.

Agence immobilière tahiti : propriétaire et locataire

La Polynésie Française suit la loi française en faveur des locataires. En tant que pays d’Outre-mer au sein de la République Française, la loi française sur la location est appliquée dans les îles, et la loi est très favorable aux locataires.

  • Loyer : Bien que le loyer initial puisse être librement fixé, le loyer ne peut être révisé qu’une fois par an, et pas plus que l’augmentation de l’indice locatif (nouveau) de l’INSEE.
  • Sécurité des locataires : Un contrat immobilier non meublé a, au minimum, une durée de trois ans, bien que les contrats immobiliers meublés puissent avoir une durée d’un an. L’expulsion par le système judiciaire prend beaucoup de temps.